Les displines du BMX

14/06/2017
par Social Bike Club

Le BMX est un sport extrême parfait pour les cyclistes à la recherche de sensations fortes. Le BMX peut être pratiqué en race ou en freestyle, ce dernier étant divisé en 5 catégories: flat, dirt, trail, street, park.

Ces deux disciplines exigent un vélo petit, léger et robuste.


Race

La race est une course au cours de laquelle 8 cyclistes s’affrontent sur une piste allant de 270 à 400 m. Cette piste est pleine d’obstacles et de bosses qu’il faut affronter le plus vite possible.

L’épreuve exige des efforts violents, une vraie habilité techniques et de beaucoup d’endurance.

Les BMX race sont équipés d’un cadre court en aluminium (ou des matériaux composites) et des freins uniquement situés à l’arrière.


Flat

Le flat est la discipline qui laisse libre recours à votre créativité et votre talent!

Le cycliste performe sur un terrain plat des figures impressionnantes avec rien d’autre que son BMX. La plupart du temps, une seule roue est posée au sol et il est interdit de poser le pieds à terre. Cela demande beaucoup d’équilibre et une maîtrise parfaite de son vélo.

Le cycle doit être équipé de 2 pegs posés sur l’axe de la roue avant, de même sur la roue arrière, d’un rotor sur la douille de direction et un moyeu avec rétropédalage.


Dirt

Le dirt se pratique sur un terrain plein de bosses sur lesquelles les cyclistes s’élancent afin d’être propulsés et réaliser des figures aériennes. L’objectif est de faire une figure à chaque bosse franchie.

Le BMX doit être équipé non seulement d’un cadre très robuste, mais également de roues renforcées pour encaisser les chocs à l’atterrissage.


Trail

Comme le dirt, le trail consiste à parcourir des champs de bosses, mais il n’y a pas ici la moindre contrainte. Le cycliste peut effectuer des figures ou se contenter de sauter d’une bosse à l’autre.

Le BMX utilisé en trail est le même qu’en dirt.


Street

En street, le cycliste roule dans la rue et utilise les différentes infrastructures urbaines (escaliers, rampes…) qui croisent sa route pour réaliser des figures acrobatiques.

Le BMX doit être équipé de freins solides, tout comme son cadre doit être long et robuste.


Park

Le park est une discipline qui se pratique en skatepark sur des rampes. Il est possible d’y réaliser des figures en l’air comme au sol.

Le park est en quelque sorte un mélange de toutes les catégories du freestyle.

Commentaires

Aucun post trouvé

Nouveau post